Un peu d’histoire

1015 – 2015 : un peu d’histoire…   et mieux comprendre l’édifice actuel.

1015 La collégiale Saint-Barthélemy est consacrée le 30 octobre 1015 par l’évêque Baldéric II (1008-1018) en présence de  l’archevêque de Cologne, Héribert. C’est le prévôt des chanoines de la cathédrale Saint-Lambert, Godescalc de Morialmé, qui eut l’initiative de cette fondation, en 1010. Il nomma les douze premiers chanoines, dotés de prébendes prélevées sur ses propres fonds.
1044  Sous l’évêque Wazon, le nombre des chanoines est fixé définitivement à trente, chiffre ordinaire des collégiales de Liège.
Fin XIe s-1188 Complète reconstruction de la collégiale dont dérive le monument actuel. Cette reconstruction est menée d’est en ouest, depuis la crypte extérieure.
1334 Transfert de la pierre funéraire du fondateur vers la croisée du transept.
Fin XVe s Édification d’un jubé maçonné.
1699-ca 1747 «Mise au goût du jour». Le décor intérieur du chœur, du transept et des nefs est revu dans le style baroque. Ajout de 2 nefs latérales.
1708 Pose d’un pavement de marbre dans le chœur et mise en place du monumental maître-autel baroque.
Fin du XVIIIe s   Percement d’une entrée dans l’axe de l’édifice et aménagement d’un vestibule dans l’avant-corps dont le décor roman de la fin du XIIe s est préservé.
1797 Suppression du chapitre de chanoines et fermeture de la collégiale.
1802 Réouverture de l’édifice converti en église paroissiale.
1803-1804  Installation des fonts baptismaux provenant de l’ancienne église Notre-Dame-aux-Fonts et du carillon (1774) provenant de l’ancienne abbaye du Val Saint-Lambert.
1849-1851 Installation des grandes orgues de Merklin & Schütze.
1855 Remaniement de la croisée du transept avec la suppression des stalles et des clôtures.
1886-1908 Remplacement des vitraux.
1972-1976 Suppression du vestibule du Westbau.
1996 Classement de l’ancienne collégiale Saint-Barthélemy comme patrimoine exceptionnel de Wallonie.
1999-2006 Restauration complète de l’édifice.