Photos

La collégiale Saint-Barthélemy ne manque pas d’étonner celui qui la découvre. Son riche
patrimoine évoque son histoire et celle de la cité de Liège, métropole d’une principauté épiscopale
durant près de 800 ans : découvrez ce patrimoine en photos.

XI-XII

La construction de l’église actuelle, entamée à la fin du XIe siècle, s’est poursuivie jusqu’à la fin du XIIe siècle. La restauration récente a rendu à l’édifice un aspect extérieur vraisemblablement ressemblant à ce qu’il fut à l’origine. À l’intérieur, seul l’avant-corps a conservé son décor de la fin du XIIe siècle. Deux magnifiques tribunes s’ouvrent sur le contre-chœur où se trouvent les fonts baptismaux de l’église Notre-Dame-aux-Fonts, témoins et instruments de l’identité chrétienne des Liégeois qui y ont reçu, et y reçoivent toujours, le baptême depuis 900 ans. À la croisée du transept, le damier de marbre bleu foncé et blanc qui couvre la sépulture de Godescalc de Morialmé, le fondateur de Saint-Barthélemy, date de la première moitié du XIe siècle.

J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège »

 

XIII-XVI

De cette période, peu de choses subsistent à Saint-Barthélemy : trois travées de la galerie orientale du cloître gothique, des pierres tombales et deux christs de bois polychromes. L’un de ceux-ci est daté des environs de 1300 ; l’autre est du XVIe siècle.

J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège »

 

XVII-XVIII

C’est à la mise au goût du jour, dès le début du XVIIIe siècle, que l’église doit l’essentiel de son mobilier et de son ornementation de style baroque modéré. D’imposants retables de bois marbrés et dorés constituent les écrins de peintures de l’école liégeoise des XVIIe XVIIIe siècles. Des statues du XVIIIe siècle, réalisées par de talentueux artistes dans la suite d’un des maîtres de la sculpture liégeoise du XVIIe siècle, Arnold Hontoire, ornent les piliers de la nef et les murs du transept. Plusieurs de ces œuvres ont rejoint Saint-Barthélemy après la tourmente de la Révolution. Il en fut de même pour le carillon. Des portes et des confessionnaux aux décors finement ciselés, des panneaux sculptés, révèlent l’incomparable maîtrise des ébénistes liégeois de ce temps.

J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège »

 

XIX-XXI

Les deux derniers siècles ont, eux aussi, laissé une trace à Saint-Barthélemy, avec quelques œuvres significatives : les grandes orgues et leur buffet ; une statue habillée de Notre-Dame du Rosaire, particulièrement vénérée ; de grands chandeliers en laiton qui encadrent le retable du maître-autel ; les vitraux, de style sulpicien souvent décrié, qui cependant confèrent à l’église une grande luminosité. Mais parmi les œuvres les plus admirées, il faut noter le chandelier pascal que Jean Marais réalisa spécialement pour la collégiale et l’autel qui se trouve au centre de la nef : cubique, de dimensions modestes, tel un bijou posé au milieu de l’assemblée, il est l’œuvre de Jacques Dieudonné.

J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège » J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège »J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy - Liège »

Sauf indications contraires, photos J-M. Kinet, © « asbl Art et Histoire – Saint-Barthélemy – Liège »